Comment régler l'inclinaison de sa selle ?

Amis rouleurs et amateurs de beaux cycles, saviez-vous que les réglages de l'inclinaison de la selle jouaient un rôle primordial dans vos performances et votre confort ? Voici nos précieux conseils pour que vous puissiez profiter au mieux de vos trajets à vélo.

inclinaison d'une selle

Pourquoi régler l'inclinaison de la selle ?

Au même titre que la hauteur, l'avance ou le recul de selle, l'inclinaison affecte énormément votre position de conduite et la stabilité de votre assise. Elle doit à ce titre être réglée en fonction de la nature de votre pratique, de vos objectifs, mais également de vos préférences personnelles. Trois grands types de réglages sont généralement mis en avant par les professionnels : l'inclinaison neutre, le bec relevé et le bec baissé.

L'importance du feeling

N'hésitez pas à tester une à une chacune de ces trois positions et laissez parler votre feeling. Les morphologies humaines pouvant énormément varier d'un individu à l'autre, il est vivement recommandé de prêter une attention particulière à son propre ressenti. Pour régler l'inclinaison de votre selle, partez d'une position parfaitement horizontale, préalablement vérifiée à l'aide d'un niveau à bulle, et baissez ou relevez le bec de deux ou trois crans environ.

L'inclinaison neutre

La selle à l'horizontale constitue aujourd'hui encore la solution la plus répandue parmi les cyclistes et s'avère souvent être le réglage d'origine à l'achat du vélo. Permettant d'effectuer sans gêne particulière de longs trajets sur le plat et d'aborder sereinement les dénivelés du parcours, qu'ils soient positifs ou négatifs, ce réglage brille avant tout par sa polyvalence.

La selle baissée

Un bec de selle légèrement incliné vers l'avant permet quant à lui de limiter les compressions trop importantes sur le périnée et de prévenir les pathologies sous-jacentes à une pratique extensive du vélo. Générant un petit appui lombaire supplémentaire, cette position offre l'avantage de bien caler le bassin en arrière, une caractéristique qui peut être très utile lorsque l'on cherche à gagner de la puissance.

Le bec relevé

Quel cycliste n'a jamais été confronté à l'inconfort du glissement vers l'avant ? Pour pallier à ce problème et bénéficier d'une stabilité accrue, certains sportifs privilégient un bec de selle légèrement incliné vers le haut. Cette position pourra s'avérer très utile pour les trajets nécessitant de se coucher régulièrement vers le prolongateur.

Le réglage de l'inclinaison de votre selle dépend donc en grande partie de vos préférences personnelles et de la nature de votre pratique cycliste. Que vous privilégiez l'inclinaison neutre, le bec baissé ou le bec relevé, laissez surtout s'exprimer votre propre ressenti.

Publié le 15 septembre 2017

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication