Comment éviter d'avoir mal aux fesses ?

Pour certains, amateurs comme passionnés, le mal aux fesses à vélo peut virer, dès les premiers kilomètres, au cauchemar. Comment l'éviter ? Voici quelques pistes...

Mal aux fesses

Un bon équipement

La première étape pour soulager votre fessier est de choisir le bon cuissard, parfaitement à votre taille. Non seulement, il constitue un bon amortissement mais en plus il limite les frottements sur l'intérieur des cuisses.

Il existe une très forte disparité de prix entre les cuissards d'entrée de gamme avec un simple renfort en mousse et les modèles quasi professionnels avec des mousses à mémoire de forme. Selon votre pratique et votre sensibilité à la douleur, il peut être intéressant d'investir...

Une bonne selle

Une bonne selle est une selle adaptée à votre pratique et à votre morphologie.

Si vous pédalez pour le plaisir, optez pour une selle assez large et arrondie - attention cependant aux risques de frottements avec des selles trop larges sur une longue distance.

Si vous recherchez la performance, visez une selle plus étroite et plus plate.

De même, un bassin large et un léger surpoids vous inciteront à choisir une selle un peu plus large.

De bons réglages

Même une très bonne selle adaptée peut provoquer un mal aux fesses, si elle est mal réglée ! Une selle trop haute multiplie les tensions sur les fesses et donc le risque de douleur. Trop basse, ce sont vos genoux qui souffriront.

De même, l'inclinaison de la selle peut beaucoup jouer, surtout sur une longue distance. Une selle à plat est recommandée pour les performeurs. Pour un usage amateur sur route, l'inclinaison recommandée est autour d'une trentaine de degrés.

Éviter les douleurs et vous assurer une sortie confortable pour vos fessiers à vélo repose donc sur trois principes tout simples : enfiler un bon cuissard, choisir la bonne selle et enfin, bien la régler !

Publié le 03 août 2017

Écrire un commentaire

Les commentaires sont modérés avant publication